top of page

FRIDAY RECAP : what you may have missed during the week - 18/10




CONSEIL EUROPÉEN DES 17 ET 18 OCTOBRE

Ces deux derniers jours, les dirigeants des États de l’Union européenne se sont réunis lors du Conseil européen pour débattre des sujets qui secouent l’actualité européenne. La première journée d’échanges a permis l’approbation de l’accord de retrait et la déclaration politique permettant la sortie négociée du Royaume-Uni de l’Union européenne. L’action militaire menée par la Turquie dans le nord-est de la Syrie a été abordée et les conclusions du Conseil condamnant l’action militaire unilatérale turque ont été approuvées. Les États-Unis et la Turquie ont d’ailleurs annoncé une suspension de toutes les opérations militaires dans cette zone. Aussi, cette réunion au sommet a permis l’approbation des conclusions du Conseil concernant les activités de forage illégales de la Turquie dans la zone économique exclusive chypriote. Enfin, l’élargissement de l’Union a été discuté, notamment sur l’ouverture des négociations d’adhésion avec l’Albanie et la République de Macédoine du Nord. Les dirigeants se réunissent à nouveau aujourd’hui pour s’entendre sur la question climatique mais également pour aborder le budget à long terme de l’UE et les priorités pour les cinq prochaines années.

Retrouvez toute l’actualité du Conseil européen sur https://www.consilium.europa.eu/…/european-c…/2019/10/17-18/


LE POINT BREXIT : APPROBATION BY THE EUROPEAN COUNCIL OF THE REVISED WITHDRAWAL AGREEMENT

The 17th of October, the European Council in its EU27 format endorsed the revised withdrawal agreement and approved the revised political declaration that were agreed on on the same day bewteen EU and UK negotiators. This deal would allow for an orderly departure of the United Kingdom from the European Union. This new agreement gives Northern Ireland a specific status, thus forming with the Union a common regulatory area, subject to the same European standards governing the internal market. However, this British territory will be integrated into the British Customs Union. No physical border should therefore reappear between the two Ireland because of the agreement to have customs controls at ports of entry in Northern Ireland. Customs arrangements have been made defining several tariff regimes for British products. These will be subject to the EU's external tariff except for immediate consumer products destined to the UK market. The negotiators agreed on the tax issue for the application of the UK VAT regime in Northern Ireland and the extension of the Irish VAT exemptions to Northern Ireland in order to avoid any distortion in taxation between the two Ireland. Regarding future relations, the British government has pledged to align the rules on competition, environment and European social standards. The UK Parliament will vote on the issue the agreement this Saturday 19th of October, and the issue of the vote will determine the next steps in the UK exit process. Indeed, if the British vote is positive, the European Parliament will then be consulted on the agreement. Otherwise, renegotiation or exit without agreement will be the two only options to consider.


ÉLECTIONS NATIONALES - POLOGNE

Les conservateurs nationalistes au pouvoir en Pologne et à l’origine de réformes controversées dont la réforme du système judiciaire, ont remporté les élections législatives avec plus de 45% des suffrages exprimés. Le parti Droit et Justice (PiS) de Jaroslaw Kaczynski bénéficie donc de la majorité absolue pour les quatre années à venir. Le parti d’opposition de la Coalition civique n’obtient qu’environ 26% des voix, ce qui la place loin derrière la force politique majoritaire. Ce qui marque également ces élections est le retour au Parlement de la gauche après une absence de quatre ans ainsi que l’entrée de l’extrême droit-anti-système. Ce succès du PiS demeure toutefois mitigé puisque s’il conserve ses sièges au sein de la Chambre basse, il perd la majorité au Sénat à 1 voix près.


NEW US TARIFFS ON THE EU ENTER INTO FORCE

Since October 18, the new US tariffs on European goods such as airplanes, French wine, Italian cheese or Scottish whiskey entered into force. This can be seen as an attack from US President Trump against the obstacles for the entry into the territory of the Union of certain US goods, especially from the automotive industry. Faced with these protectionist measures, Europeans, as the French Minister of Finance, say they are ready to react despite a strong desire to favor negotiation in the legal framework of international trade rather than a trade war.

4 views

Comments


bottom of page