top of page

FRIDAY RECAP : what you may have missed this week - 11/10



FIN DU PREMIER TOUR DES AUDITIONS POUR LES POSTES DE COMMISSAIRES DEVANT LE PARLEMENT


Le Parlement européen a clôturé mercredi 8 octobre le premier tour des auditions des candidats pour la future Commission européenne, la Commission von der Leyen. Certaines auditions ont fait l’objet d’une approbation générale, comme celle de la Danoise Margrethe Vestager pour le poste de Commissaire à la Concurrence et au Numérique, qu’elle avait déjà occupé dans la Commission Juncker. C’est également le cas des autres vice-présidents de cette Commission, le Néerlandais Frans Timmermans attaché au portefeuille sur le climat, ainsi que Valdis Dombrovskis, candidat letton au poste de Commissaire pour l’économie. Ce n’est toutefois pas le cas de tous les candidats proposés pour cette nouvelle Commission. Rappelons que les candidats hongrois et roumain avaient été d’office écartés par le Parlement avant même le début des auditions pour conflits d’intérêts. Quant à la Française Sylvie Goulard, candidate au marché intérieur, sa candidature a été rejetée à l’issue de deux auditions. D’autres ont peiné à obtenir l’aval du Parlement : le candidat polonais au portefeuille de l’agriculture a ainsi dû repasser une audition, et la candidate suédoise pour le poste de Commissaire aux affaires intérieures n’a reçu le feu vert de la part des eurodéputés qu’après avoir répondu à des questions complémentaires écrites.


A CALL FOR HIGHER CLIMATE AMBITIONS AT EU LEVEL


Even if not elected yet, Frans Timmermans, the European commissioner candidate for environment and climate policies, has already been addressed a letter signed by eight Member States, calling for higher ambitions for the EU climate objectives. The environment ministers of Denmark, France, Latvia, Luxembourg, Netherlands, Portugal, Spain and Sweden are asking the new Commission for a commitment to « substancially enhanced climate ambition » before the end of the year. In terms of numbers, the letter mentions that the objective of carbon emissions reductions should be raised from 40% to 55% for 2030. The absence of Germany’s signature is significant in the light of the recent environmental protests in Germany last weekend. Angela Merkel has already been subject to criticism concerning the lack of strong and bold German measures on climate change, while the Greens scored 20% of the ballots in Germany at the European elections in May.


ENTRY INTO OFFICE OF TWO NEW JUDGES AT THE ECJ


This week two new judges took up their official function as members of the European Court of Justice. The first one, Mr. Niilo Jääskinen, former vice-president of the Finnish supreme administrative Court, is replacing Mr. Allan Rosas as the Finnish judge at the Court, for a period of two years. The second one, Mr. Nils Wahl, is not a total newcomer to the Court of Justice since he was already judge at the General Court during 6 years. He has also been Advocate General at the Court for seven years since 2012. He is replacing Mr. Carl Gustav Fernlund as the Swedish judge at the Court. His mandate runs for a period of five years, until 2024. Both judges entered into office on the 7th of October.


LE PETIT POINT BREXIT


Du côté de nos amis britanniques, la situation est toujours aussi incertaine à moins d’un mois de la sortie officielle du Royaume-Uni de l’Union européenne. Malgré l’absence de nouvelles propositions de la part du gouvernement de Boris Johnson, de nouvelles négociations ont été entamées ce vendredi entre le Royaume-Uni et les 27 Etats membres afin de trouver un accord de sortie. La rencontre entre Boris Johnson et son homologue irlandais Leo Varadkar jeudi pourrait être le signe d’avancées sur la situation de l’Irlande, un des points les plus problématiques d’un éventuel accord de sortie. Il reste que le temps presse et que l’idée d’un accord acceptable d’ici au prochain Conseil européen des 17 et 18 octobre s’éloigne au fur et à mesure que les jours passent. Sans accord à cette date, une loi britannique oblige Boris Johnson à demander un nouveau report de la date de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, ce que ce dernier ne semble pourtant pas dans l’intention de faire.

4 views

Comments


bottom of page